Si la lettre d'information ne s'affiche pas correctement, cliquez ici
   
   
   
  3 questions à…

Thomas Kirszbaum - Chercheur associé à l'Institut des Sciences sociales du Politique et enseignant au département de science politique de l'Université Paris-Ouest-Nanterre-La Défense

 
   
 

L’UMF, dont vous êtes membre du bureau national, s'unit à l’UCI-FFB pour créer une nouvelle organisation. Quelles sont les ambitions de ce rapprochement ?

« Elles sont doubles. Il s’agit en premier lieu de peser d’avantage lors des discussions avec les pouvoirs publics, notamment sur la question des « aides à la pierre ». Le lobbying est essentiel dans nos métiers et on est d’avantage écouté lorsqu’on est uni. Le rapprochement avec la centaine d’adhérents de l’UCI-FFB en Paca (et le millier au niveau national), nous permettra d’autre part de renforcer nos synergies, avec des opérations et des offres communes, afin de proposer des offres packagées « maisons + terrains » plus compétitives, soit avec les aménageurs, soit avec les promoteurs. »

 
   
   
 

« Les publications de l’OIP nous apportent un éclairage indispensable sur la concurrence, l’état des stocks de logements, le rythme d’écoulement des programmes immobiliers sur un secteur géographique donné, leur typologie, les prix de vente à un instant T… »

 
   
     
 

« Les études de l’OIP constituent un gain de temps important et une base de données indispensable aussi bien pour la réalisation de business plan que pour effectuer le reporting de l’état du marché régional, à notre direction nationale. »

 
   
   
 

Tout arrive…

« Je me faisais l’écho lors de la présentation du « Baromètre de l’immobilier » du premier semestre 2015, de la volonté supposée du gouvernement de revoir à la baisse, voire de supprimer, certains dispositifs d’aides à la pierre, en cette période de rigueur budgétaire. Les récentes annonces de ce dernier sur le Prêt à Taux Zéro m’ont donné tort… et je m’en réjouis ! La proximité des élections présidentielles et législatives, en 2017, n’est sans doute pas étrangère au renforcement de cette mesure destinée à favoriser, à compter du 1er janvier 2016, l’accession à la propriété (...) »

 
   
   
   
Vous recevez cet emailing parce que vous êtes client ou parce que vous nous avez contactés depuis notre site.
Cliquez ici pour vous désinscrire